RSS

Archives


résultat:


Kidnappés et conduits vers le coffre-fort

<P><LEGENDE>Braquées, les victimes de ce tiger kidnapping ont vécu l’enfer pendant une demi-heure. </LEGENDE><CREDIT> Photo prétexte.</CREDIT> </P>

Braquées, les victimes de ce tiger kidnapping ont vécu l’enfer pendant une demi-heure. Photo prétexte.

n.c.

Quaregnon/Obourg Enlèvement et séquestration
Braqué à Obourg, le couple se retrouve à Quaregnon. Mais le plan des malfrats échoue

Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 heures du matin, un couple d’Obourg est enlevé par deux agresseurs quaregnonnais âgés de 24 et 25 ans. Encagoulés et armés d’un pistolet, les malfaiteurs ordonnent aux victimes de rentrer dans leur voiture et de rouler jusqu’au lieu de travail de l’homme à Quaregnon. Sous la menace, les otages s’exécutent avant d’être sauvés par la police.

Ce 22 juillet, peu après 3 heures du matin, un couple d’Obourg a vécu une expérience traumatisante que personne ne voudrait vivre.

De retour chez lui après une sortie, le couple est attendu par deux hommes encagoulés, gantés et armés d’un pistolet ainsi que d’un “ taser ”. Après être descendus de leur véhicule, les Obourgeois reçoivent directement l’ordre de remonter dans leur voiture, à l’avant.

Situés à l’arrière de la voiture, les agresseurs menacent leurs victimes et demandent à l’homme de les conduire jusqu’au zoning industriel de Quaregnon, plus précisément sur le siège social de son lieu de travail où il est employé comme comptable.

Interrompus

Bien décidés à lui faire ouvrir le coffre-fort de sa société afin de s’emparer de l’argent, les deux jeunes Quaregnonnais font stopper le véhicule dans un chemin de terre afin de permettre à un des deux auteurs munis des clés de la société d’aller y vider le coffre. Une demi-heure après le début de ce “ tiger kidnapping ”, une équipe de patrouille de la zone de police boraine passe par hasard dans la rue des Roseaux à Baudour et remarque un véhicule à l’arrêt.

Les policiers tentent de procéder au contrôle de la voiture mais sous la menace, la victime démarre son véhicule pour prendre la fuite. Heureusement pour le couple, la voiture s’embourbe au bout de quelques mètres. Une aubaine pour les deux policiers qui interviennent rapidement et interpellent les suspects, libérant ainsi les deux victimes séquestrées pendant trente minutes.

Déjà condamné

Après quelques recherches, les policiers retrouvent des cagoules et des armes utilisées par les auteurs. Ayant remarqué la présence des forces de l’ordre, les kidnappeurs s’étaient débarrassés des preuves en les jetant dans les buissons environnants.

Placés sous mandat d’arrêt par le magistrat instructeur, les deux habitants de Quaregnon sont inculpés pour vol avec violence et circonstances aggravantes. D’après le parquet de Mons, un des deux malfaiteurs a déjà été détenu dans le cadre d’un autre dossier. “ Cet homme a déjà été condamné deux fois ”, précise même le procureur du roi de Mons Christian Henry. “ La première condamnation concerne des faits de menaces. La deuxième concerne une infraction à la législation sur les stupéfiants ”.

Vu la réputation et le passé des deux agresseurs, considérés par le parquet comme très violents, on peut dire que le couple a évité le pire. Bien inspirés, les policiers de la zone boraine ont permis d’interrompre un cauchemar d’une demi-heure qui aurait pu se terminer beaucoup plus mal.

Braquées, les victimes de ce tiger kidnapping ont vécu l’enfer pendant une demi-heure. Photo prétexte.

Les + consultés

La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair,  La Capitale, Sudpresse

Rossel Advertising